A quoi servent les bios ? Qui les lit ? Quels sont les pièges et les clichés à éviter ? Quelle est la différence entre un « savant mélange » et un « cocktail savoureux » entre chanson et jazz ? Et faut-il bannir le mot « univers » des bios des groupes ? Oui, il le faut.

Pour avoir les réponses à toutes ces questions existentielles, une seule solution : Promenons-nous dans les bios, atelier oscillant entre black-list et white-list faits-maison, interviews croisées de pros, techniques rédactionnelles élémentaires et relifting d’une bio en direct live.